Guide pratique sur le métier de manutentionnaire trieur dans le secteur aéronautique

Trouver les meilleures offres de recrutement chez ZARA
mai 31, 2021
secteur aéronautique

Le secteur aéronautique regroupe plusieurs métiers pour faire fonctionner convenablement les compagnies aériennes. Parmi ces corps de métier, il existe le manutentionnaire trieur. Ce dernier pourrait travailler dans plusieurs secteurs, le sujet de cet article sera celui de l’aéronautique. D’une manière générale, il est en charge l’avion-cargo et des containers en transit dans l’aéroport. Il se pourrait que les marchandises qu’il manipule soient dangereuses. Il a également besoin d’une grande résistance physique pour accomplir convenablement ses tâches. Ce guide vous permettra de couvrir l’essentiel à connaître sur l’agent de tri. 

Les missions principales d’un manutentionnaire

Il existe une multitude de marchandises qui se transportent partout dans le monde chaque jour. Les colis arrivent et repartent de plusieurs destinations différentes. L’agent de tri a pour principale mission de veiller à ce que le bon colis soit remis au bon moyen de transport ayant vers la bonne destination. Il opère au centre de tri dans le secteur aéronautique

Il scanne les codes-barres et vérifie que les marchandises correspondent bien au registre qu’il détient sous la main. Il entre automatiquement les informations concernant les colis scannés dans la base de données de la compagnie aérienne. Il se pourrait également qu’il se charge de l’emballage des pièces stockées dans l’entrepôt. Il est cependant rare qu’un manutentionnaire trieur s’occupe également des fonctions d’un manutentionnaire cariste.

Ce dernier a pour mission de déplacer des marchandises et des bagages à l’aide d’engins motorisés. Le travail de l’agent de tri consiste généralement à classer et à cribler les bagages et les marchandises au sein de la compagnie. Il opère également en respectant rigoureusement les règles de sécurité tout en étant en contact avec les autres postes. Afin d’en découvrir plus sur cette profession, rendez-vous sur airemploi.org.

Manutentionnaire trieur, les compétences et les qualités requises 

Le métier d’agent de tri a évolué au fil du temps grâce à l’évolution de la technologie. Les compétences et des qualités requises pour être manutentionnaire changent également au fil des années. L’informatisation et la mécanisation des taches ont fait en sorte que les compagnies aériennes demandent de l’habileté pour le suivi des modalités spécifiques à la manutention venant de leurs agents. 

Il devrait également maîtriser les techniques de lecture de données de contrôle des bagages et autres marchandises qui passent dans l’aéroport. L’agent de tri devrait entre autres manier avec aisance les outils de triage. Il se familiarisera avec ces derniers afin d’effectuer convenablement son travail. Il se doit également de posséder les compétences nécessaires à l’identification des codes et des symboles propres à l’activité de manutention. 

Il est également requis de l’agent de tri de connaître à la lettre les règles et consignes de sécurités pour ensuite les appliquer. Le manutentionnaire dans le secteur aéronautique est méthodique, prudent et méticuleux en accomplissant ses tâches quotidiennes. Il devrait également être une personne rigoureuse et ordonnée.

Le salaire d’un agent de tri s’élève à combien ?

Un agent de tri au sein d’une compagnie aérienne touche généralement un salaire compris entre le SMIC et 2100 euros par mois environ. Il s’agit du montant brut. Cela démontre qu’un manutentionnaire trieur pourrait gagner plus de 25 000 euros bruts par an. L’expérience joue également sur la question de la rémunération de l’agent. 

Au début de sa carrière, il se pourrait qu’il gagne environ entre le SMIC et 1250 euros nets par mois. Son salaire brut en une année pourrait alors être estimé à 19 000 euros. Lors d’une première prise de fonction, la marge de négociation du salaire reste très réduite. Avec l’accumulation des années, il est fort possible que l’agent arrive à un taux horaire de 13 euros bruts. 

L’agent de tri est logiquement mieux rémunéré dans les grandes compagnies aériennes. Il est également probable qu’il puisse toucher une prime d’intéressement ou une prime de participation outre le 13e mois. Le secteur et la situation démographique ne varient pas les estimations de salaire pour un agent de tri. Chaque agent pourrait également avoir la liberté d’évoluer hiérarchiquement. 

Devenir manutentionnaire trieur, comment faire ?

Si le manutentionnaire trieur travaille dans une compagnie aérienne qui se situe en zone réservée, il doit posséder le Titre de Circulation Aéroportuaire. Les autorités administratives compétentes délivreront ce titre suite à une enquête de moralité. Les litiges avec la justice pourraient entraver l’obtention de ce titre. 

Toutefois, dans une condition normale, la formation de l’agent du tri est effectuée par l’entreprise de fret. Le niveau d’étude minimum devrait être e CAP/BEP. Chaque postulant devrait déposer son dossier auprès de l’entité concernée. Après le recrutement, le nouvel agent de tri suivra une formation d’intégration à son poste. 

Elle concernera principalement l’initiation aux techniques de lecture des codes et des données spécifiques aux chargements, l’apprentissage des bonnes postures et des gestes. Un BAC professionnel logistique serait également un atout pour devenir un agent manutentionnaire trieur dans le secteur aéronautique. Le point le plus important concerne l’acquisition d’expériences. Après quelques années de service, un manutentionnaire pourrait manager une équipe.