Les emplois verts : un secteur en plein devenir

Réseaux sociaux
Réseaux sociaux : Quel impact sur la recherche d’emploi ?
avril 4, 2013
L’enseignement
L’enseignement recrute en masse en 2013
avril 10, 2013
Les emplois verts

Au fur et à mesure que le monde avance, il se retrouve face des défis environnementaux : le réchauffement climatique et ses répercussions sur l’environnement, les matières premières qui sont de plus en plus insuffisantes, contrairement au prix des énergies fossiles qui n’arrêtent pas de croître. Du côté écologique, la lutte contre les variations climatiques et une utilisation optimisée des ressources naturelles est à considérer. Cela donne naissance à plusieurs opportunités économiques comme le développement de nouveaux secteurs d’activités et  la création de nouveaux emplois à vocation écologique, en d’autres termes, la création des emplois verts.

Qu’est ce que les emplois verts ?

Les emplois verts sont les emplois créés en vue de protéger l’environnement ainsi que les ressources naturelles. Ils ont pour but de réduire la consommation d’énergie et déprécier les formes de pollution, et ce, sans nuire à l’activité industrielle. Les emplois verts renferment les métiers liés étroitement à l’environnement (protection de la nature, les paysages, les espaces verts…) et ceux liés à la Responsabilité Sociétale de l’entreprise (RSE). Il existe plusieurs secteurs qui offrent de larges possibilités de création d’emplois verts comme les écotechnologies, les énergies renouvelables, l’agriculture biologique, le recyclage, l’efficacité énergétique, la gestion des déchets et bien d’autres.

Les emplois verts : un équilibre entre écologie et économie

Aujourd’hui, la France adopte des résolutions au profit des emplois verts qui cherchent à leur offrir de grandes perspectives sur le marché de l’emploi. Vu que la demande de produits et services, les prestations écologiques et les technologies sont en pleine croissance, il y’aura donc besoin de personnes compétentes, bien qualifiées, et très motivées pour ces emplois. Le ministère de l’environnement a établit un plan administrateur pour les emplois verts qui visent le développement de ces emplois, et ce, pour que les travailleurs et les entreprises puissent tirer profit des opportunités offertes par ce domaine d’activité : pour le bâtiment, l’efficience énergétique et les nouvelles règles doivent être assurées, les spécialistes de l’éclairage utilisent des outils plus appropriés, quant aux projets qui ont pour objectif de refaire les pistes de ski, les travailleurs bénéficient d’une formation d’éco-conduite pour économiser le carburant. Par ce plan, le gouvernement français favorise le lancement des emplois verts et permet aux demandeurs d’emplois  d’occuper des postes vacants dans les éco-industries. Ce qui montre que l’économie et l’écologie sont parfaitement complémentaires. La création des emplois verts constitue un créneau à double profit du point de vue économique ainsi qu’environnemental.

Un avenir bien arrosé pour les emplois verts

Fin 2009, Laurent Wauquiez, Secrétaire d’Etat à l’Emploi en France, estimait qu’en 2012, l’emploi vert pourrait représenter 450.000 emplois en France. Le Grenelle de l’environnement s’appuie sur 600.000 emplois verts potentiels. Le 10 décembre 2012, au cours d’une table ronde arrangée au siège du journal Le Monde à Paris, la ministre de l’Ecologie Delphine Batho a souligné que “La prévision, à ce jour, sans effort supplémentaire de l’Etat, c’est 295.000 créations d’emplois d’ici 2020. Quand on dit 100.000 emplois en 3 ans, c’est un objectif crédible, réaliste“. Elle ajoute que “Sur les éco-industries, on est aujourd’hui à 453.000 emplois, avec un taux d’augmentation des emplois de 4% par an quand le reste de l’économie française détruit des emplois, on a un potentiel“.  Les emplois verts apportent un avantage majeur, ils sont diversifiés tant par domaine (gestion des déchets, eau, pollution…) que par qualifications. Les emplois verts peuvent impliquer les jeunes diplômés ainsi que les cadres. Ces emplois sont incontestablement les emplois de l’avenir !