Les équipementiers de l’automobile recrutent

aide-soignant
Infirmier, aide-soignant, des places à prendre
avril 12, 2013
l’activité de recrutement
Généralités sur l’activité de recrutement
février 19, 2016
Les équipementiers de l’automobile

Après des années insatisfaisantes, les activités professionnelles de l’automobile se remettent à recruter. Équipementiers et constructeurs tablent sur des recrutements significatifs en 2013. Les jeunes diplômés ont toutes les chances d’être embauchés dans les entreprises du secteur. Avec plus de 85000 employés et 18,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2012, les équipementiers du secteur automobile dénombrent des centaines d’embauches chaque année en France. Différents contrats et emplois sont donc offerts.

Présentation du métier d’équipementier

Les fabricants d’équipements d’automobiles sont présents sur deux niveaux de la construction automobile : ils approvisionnent les constructeurs en matière première et sont aussi disponibles sur le marché de l’après-vente. Certaines entreprises du secteur automobile apportent des services spécifiés comme le soutien à la vente, l’assistance technique, la vente…etc.

En quête de jeunes diplômés

Le secteur de l’automobile est spécialement les équipementiers recensent des centaines de possibilités d’emploi essentiellement pour les jeunes diplômés. A titre indicatif, les équipementiers remplissent plus de 75% du coût de production d’un véhicule. C’est pour cela que le métier d’équipementier est friand de professionnels à grande capacité d’innovation. D’ailleurs, ces derniers détiennent des diplômes et bénéficient de plusieurs formations dans tous les domaines d’expertise. Dans ce cadre, les profils d’ingénieurs sont hautement sollicités. Cependant, différentes PME rencontrent des difficultés à recruter.

Profils recherchés

Les profils les plus recherchés par les recruteurs sont: des ingénieurs (R&D, développement, qualité) pour étudier la conception de produits et effectuer des études informatiques en 3D, des contrôleurs de production pour assurer le processus de la fabrication et aussi gérer les équipes, des professionnels en mécatronique et des ingénieurs généralistes.  Ces profils sont dédiés à des postes à grande responsabilité qui donnent la possibilité de progresser vers des postes de direction.

Les employeurs approuvent les diplômes en génie des systèmes industriels, en conception de produits industriels ou encore en génie mécanique. C’est dans ce cadre que les techniciens, ayant un Bac +2/3, ont des chances d’être embauchés. Aussi, les métiers commerciaux ont besoins de jeunes diplômés issus d’écoles de commerce ou d’universités pour occuper des postes liés au contrôle de gestion industrielle.