Publier une annonce pour recruter des agents immobiliers

Recruter des commerciaux
Recruter des commerciaux spécialisés dans l’immobilier de luxe
avril 10, 2017
Activité entreprises de l’immobilier
Activité des entreprises de l’immobilier : La presse est là !
avril 10, 2017
agents immobiliers

Un bon agent immobilier est un professionnel bien recherché sur le marché de l’emploi. En effet, il assure la fonction d’un négociateur immobilier qui a une réelle expertise du marché de l’immobilier. Mais quand il s’agit de chercher un  agent immobilier, on tient toujours à ce qu’il soit surtout polyvalent.

Comment recruter un agent immobilier

Il n’existe pas de spécialité pour parvenir à recruter un agent immobilier, mais au contraire plusieurs voies sont possibles. Les plus prisées sont le BTS Professions Immobilières, ainsi que plusieurs DEUST spécialisés dans l’immobilier, qui s’obtiennent à l’université. Cependant, beaucoup d’agents immobiliers sont recrutés après avoir suivi des formations commerciales généralistes (BTS Force de Vente, par exemple) ou bien des cursus de fac de type AES (Administration Economique et Sociale), Droit, Gestion ou Sciences Politiques.

C’est l’une des professions où l’expérience prime et s’avère même plus importante que la théorie. Dès lors, plusieurs raccourcis sont proposés pour ceux qui n’aiment pas trop s’engager dans un long cursus universitaire. Néanmoins, si vous souhaitez un diplôme reconnu, la validation des acquis de l’expérience (VAE) est la solution pour convertir trois ans d’expérience de négociateur immobilier en un BTS Professions Immobilières. Il faut par ailleurs savoir que certaines agences optent pour le recrutement d’agent immobilier par le biais d’un stage ou d’une formation en alternance.

Qualités requises

Au regard des spécificités techniques, juridiques, fiscales et commerciales de la profession d’agent immobilier quelques qualités son exigées. La première est d’avoir le plus de connaissances possibles sur son secteur et sur le métier.

D’abord les connaissances qui ont trait à l’aspect juridique et fiscal de la profession : baux en vigueur, nouvelles lois, principes d’applications de dispositifs de défiscalisation, clauses des contrats d’avant-vente et des compromis et acte définitif de vente…

Il doit en plus bien maîtriser son marché local en suivant l’évolution du marché national. Il est par ailleurs tenu de connaître les forces en présence, la concurrence, l’évolution des attentes des acheteurs et des vendeurs…

Plusieurs connaissances d’ordre techniques sont indispensables comme les règles d’urbanisme et autres notions d’architecture par exemple.

Pour faire preuve de professionnalisme, il convient de :

  • Avoir le sens de l’écoute, pour recueillir les demandes des clients, et adapter son offre.
  • Aimer et avoir le sens du contact.
  • Être un bon négociateur.
  • Être diplomate.
  • S’adapter aux caractéristiques de l’acheteur ou du vendeur
  • Être dynamique.
  • Être opiniâtre.
  • Avoir une présentation irréprochable.
  • Être organisé.